0

Carnet du visiteur

Carnet du visiteur

819 376-5308
info@sltr.qc.ca

S'enregister Mot de passe oublé?
{{ loginform.error }}
Se connecter
{{ registerform.error }}
Se connecter
{{ forgotform.error }}

Votre carnet

Imprimer mon carnet Enregistrer mon carnet en format pdf Déconnexion

Avez-vous aimé votre visite?

Faites-nous part de votre appréciation en remplissant ce court sondage et courez la chance de gagner des livres en cadeau!

Valérie Boivin Illustratrice / Autrice

Bande dessinée / Roman graphique

Rien de sérieux

Éditeur : Nouvelle adresse

Madeleine aimerait rencontrer quelqu'un avec qui partager son quotidien, son intimité, sa vie. Quelqu'un dont elle pourrait être amoureuse. C'est tout ce qu'elle demande. Rien de plus. Après plusieurs années d'attente et de célibat , elle décide de se créer un profil sur Tinder. Elle tombe alors dans le vortex du « Publisac de l'amour », comme le dit Simon, 33 ans. Swipe left. Pas de place pour le cynisme. Rien de sérieux présente les tribulations de Madeleine, rythmées par ses rencontres, ses échanges et ses amitiés. Une comédie douce amère où se reconnaitront tous ceux qui ont cherché l'amour dans l'arène des applications de rencontres.

Littérature jeunesse (0-5 ans)

L’horoscope

Éditeur : Les 400 coups

Chaque matin, un vieil homme très routinier se lève, mange son petit-déjeuner et sort s’occuper de ses fleurs. Accompagné de son petit chien, Lucien, le vieil homme, s’assure de ne jamais déroger de sa routine. Il déteste la nouveauté. Mais voilà qu’un jour de grand vent, une bourrasque lui apporte une feuille de journal avec son horoscope dessus. On lui annonce : « Un évènement inattendu viendra briser votre routine. » Le cauchemar pour un homme qui n’aime pas les surprises. Après leur collaboration sur 752 lapins et Le livre où la poule meurt à la fin, François Blais et Valérie Boivin récidivent avec L’horoscope, un drame psychologique avec l’humour décapant qui leur est propre. Une histoire tendre, drôle, touchante et surprenante sur nos petites habitudes et sur le fait que l’inattendu peut parfois venir de nous-mêmes.