0

Carnet du visiteur

Carnet du visiteur

819 376-5308
info@sltr.qc.ca

S'enregister Mot de passe oublé?
{{ loginform.error }}
Se connecter
{{ registerform.error }}
Se connecter
{{ forgotform.error }}

Votre carnet

Imprimer mon carnet Enregistrer mon carnet en format pdf Déconnexion

Avez-vous aimé votre visite?

Faites-nous part de votre appréciation en remplissant ce court sondage et courez la chance de gagner des livres en cadeau!

De l’Homme

Depuis 62 ans, les Éditions de l'Homme ont publié les ouvrages de près de 2 500 auteurs. La maison compte 4 400 titres au catalogue et publie en moyenne 125 titres par année dans les créneaux suivants : psychologie, développement personnel, santé, livres pratiques, nutrition, livres de cuisine, biographies, romans, récits et essais.

À découvrir au Salon du livre

Biographie / Récit

Tu ne sais plus qui je suis

Édith Fournier

Sept ans d’accompagnement d’un proche en CHSLD. Certains diront que c’est un conte. Un conte pour adultes qui n’a pourtant rien de fictif. Chaque mot évoque une réalité que connaissent directement ou indirectement les trois millions de personnes proches aidantes au Canada, dont 780 000 au Québec. Édith Fournier et Michel Moreau ont été séparés par la maladie d’Alzheimer. J’ai commencé mon éternité, publié en 2007, relatait sept ans de vie à domicile à voir son proche perdre petit à petit tous ses moyens. J’aurai seulement aimé est la suite de ce récit inachevé, sept années de plus en CHSLD à s’épuiser à vieillir ainsi. Édith n’a pas quitté son compagnon pour autant. À son chevet quatre jours sur sept, elle médite leur existence à travers des anecdotes tantôt cocasses, tantôt tristes, toujours criantes de vérité. Avec lui, elle se laisse tenter par une lente dérive vers une existence dépourvue de vie. Mais… surgit un autre Michel, tout aussi anéanti qu’elle par la condition de sa compagne atteinte de la même terrible maladie depuis autant de temps. Cette rencontre inespérée, c’est le miracle, la lumière et la résurrection. C’est aussi un tabou que l’on garde sous le boisseau. Une apparente trahison que l’on préfère ne pas évoquer. Pourtant, n’est-ce pas parce qu’elle a rouvert la chambre d’amour qu’Édith fut à ce point présente pour son mari ? L’accompagnement d’un proche en CHSLD est difficile, cruel et pathétique. Il aura tout de même été pour l’auteure un temps d’une rare intensité, un appel à une transformation intérieure salvatrice. J’aurai seulement aimé met des mots sur tout ce que vivent les proches aidants sans le dire.

Tu ne sais plus qui je suis

Éditeur : De l’Homme

Sept ans d’accompagnement d’un proche en CHSLD. Certains diront que c’est un conte. Un conte pour adultes qui n’a pourtant rien de fictif. Chaque mot évoque une réalité que connaissent directement ou indirectement les trois millions de personnes proches aidantes au Canada, dont 780 000 au Québec. Édith Fournier et Michel Moreau ont été séparés par la maladie d’Alzheimer. J’ai commencé mon éternité, publié en 2007, relatait sept ans de vie à domicile à voir son proche perdre petit à petit tous ses moyens. J’aurai seulement aimé est la suite de ce récit inachevé, sept années de plus en CHSLD à s’épuiser à vieillir ainsi. Édith n’a pas quitté son compagnon pour autant. À son chevet quatre jours sur sept, elle médite leur existence à travers des anecdotes tantôt cocasses, tantôt tristes, toujours criantes de vérité. Avec lui, elle se laisse tenter par une lente dérive vers une existence dépourvue de vie. Mais… surgit un autre Michel, tout aussi anéanti qu’elle par la condition de sa compagne atteinte de la même terrible maladie depuis autant de temps. Cette rencontre inespérée, c’est le miracle, la lumière et la résurrection. C’est aussi un tabou que l’on garde sous le boisseau. Une apparente trahison que l’on préfère ne pas évoquer. Pourtant, n’est-ce pas parce qu’elle a rouvert la chambre d’amour qu’Édith fut à ce point présente pour son mari ? L’accompagnement d’un proche en CHSLD est difficile, cruel et pathétique. Il aura tout de même été pour l’auteure un temps d’une rare intensité, un appel à une transformation intérieure salvatrice. J’aurai seulement aimé met des mots sur tout ce que vivent les proches aidants sans le dire.

27.95$
Guide pratique Sport / Plein air

Le Québec en camping. Nouvelle édition augmentée

Marie-France Bornais

Plus de 190 terrains et des idées pour explorer 16 régions. La bible du camping revue et augmentée de 32 pages ! Marie-France Bornais s’est lancée de nouveau sur les routes du Québec pour dénicher d’autres coups de cœur dans le but de rééditer son guide. Ses pérégrinations aux quatre coins de la province et même aux îles-de-la-Madeleine lui ont permis de découvrir d’autres campings sympathiques notamment en Gaspésie, dans Charlevoix, dans Chaudière-Appalaches, sur la Côte-Nord et au Bas-Saint-Laurent, régions très fréquentées. La nouvelle édition comporte une mise à jour des blocs techniques relatifs à chaque établissement et vous renseigne sur le wifi, les sites à entrée/sortie directe, les services (eau, électricité, égouts, etc.), les installations (piscines, jeux d’eau, rampe de mise à l’eau, etc.), l’autorisation ou l’interdiction des chiens, etc. Pour chacune des régions, l’auteure suggère une multitude d’endroits à visiter (même en cas de pluie) et des sorties originales, en plus de vous renseigner sur les sentiers de randonnée et les pistes cyclables. Si vous aimez l’animation des campings familiaux ou au contraire la tranquillité des parcs nationaux, vous trouverez dans ce guide tous les renseignements nécessaires pour faire des virées incomparables et vivre des vacances heureuses.

Roman historique

Hormidas

Marthe Laverdière

La suite attendue du roman Eva, mettant cette fois en vedette le bel Hormidas, un héros plus grand que nature. Le récit commence en 1911, à la fin du tome précédent, au moment où Eva et son époux Hormidas se retrouvent enfin seuls dans leur maison de Saint-Vallier. Toute la retenue dont le jeune couple a fait preuve jusque-là n’a plus de raison d’être et le discret Hormidas se transforme en amant passionné. Véritable force tranquille, cet homme aimable devient le père dévoué de la petite Rosalie – la fille biologique de Victor et d’Anita, la sœur d’Eva –, et des enfants qui naîtront des liens sacrés du mariage : Aimé, le fils tant attendu, et les jumelles Aline et Alice. Le récit, prétexte à montrer le quotidien dans la campagne de Bellechasse au début du 20e siècle, est ponctué par les moments de complicité amoureuse entre Eva et son mari, par le désespoir de l’intrigante Anita, par les dérives du destin du sombre docteur Patry et par le retour de plusieurs personnages croisés dans le premier volume de la série, dont Ti-Zoune, le sympathique peddler.

Biographie / Récit

Sois toi et t’es belle

Ève Salvail

Les confidences, à l’ombre des podiums, d’une reine de beauté. Devenue mannequin sur la scène internationale à l’âge de 19 ans, Ève Salvail a longtemps laissé les autres modeler son histoire et façonner son image. Égérie et muse de Jean-Paul Gaultier, se distinguant grâce à son tatouage de dragon et son crâne rasé, elle a défilé pour de prestigieux créateurs de mode, fait les couvertures de grands magazines et est apparue au cinéma dans des films comme The Fifth Element (1997), Celebrity (1998), Hostage (1999) et Zoolander (2001). Dans un style intime et dépouillé d’artifice, elle nous raconte son parcours professionnel et personnel, son histoire familiale, sa célébrité, son combat contre la dépendance et plusieurs autres de ses expériences hors du commun. On plonge avec elle dans cet univers à la fois inatteignable et vaguement familier pour y rencontrer successivement Ève Salvail, le personnage public, Ève, la petite fille et la femme en quête d’identité. Parsemé des illustrations à la fois sombres et lumineuses de l’ancienne top-modèle, Sois toi et t’es belle est une biographie inspirante qui nous pousse à être davantage nous-mêmes, tout en nous prouvant que la beauté n’est pas unique ou universelle !

Essai

Vieillir avec panache

Jocelyne Robert

Les clichés relatifs au vieillissement questionnés et déboulonnés les uns après les autres ! Les p’tits vieux par-ci, les p’tites vieilles par-là… Les gens âgés ne sont pas des petits. Véritable cri du cœur, ce livre trottait dans la tête de Jocelyne Robert depuis un bon moment. Elle l’a écrit en pleine pandémie de COVID 19 sous l’impulsion de l’indignation. Ces vieux et vieilles, parqués dans des centres hospitaliers et abandonnés, ou ces «jeunes vieux», prisonniers de leur résidence et infantilisés, elle les connaît et les fréquente assidûment. Elle sait de quoi elle parle. Comment pouvons-nous, collectivement, considérer cette tranche de la population comme une sous-catégorie plus ou moins inutile et accepter de la voir sujette à la ségrégation, si ce n’est à la détestation, hors-jeu dans ce monde du « tout lisse », du tout instagrammable ? Avec sa verve habituelle, son sens de la formule, son œil acéré, Jocelyne Robert nous aide à comprendre pourquoi la vieillesse nous épouvante, à changer le regard que nous portons sur les plus vieux de notre société. Plus encore, elle leur propose, à eux, de changer la perception qu’ils ont d’eux-mêmes. En bref, elle invite carrément à «révolutionner la vieillesse». Sous un regard bienveillant mais sans complaisance, elle donne à voir et à créer un âge de toutes les libertés, de l’érotisme retrouvé, de l’instant présent, des solitudes glorieuses, des tendres et désirables visages parcheminés.

Tu ne sais plus qui je suis

Éditeur : De l’Homme

Sept ans d’accompagnement d’un proche en CHSLD. Certains diront que c’est un conte. Un conte pour adultes qui n’a pourtant rien de fictif. Chaque mot évoque une réalité que connaissent directement ou indirectement les trois millions de personnes proches aidantes au Canada, dont 780 000 au Québec. Édith Fournier et Michel Moreau ont été séparés par la maladie d’Alzheimer. J’ai commencé mon éternité, publié en 2007, relatait sept ans de vie à domicile à voir son proche perdre petit à petit tous ses moyens. J’aurai seulement aimé est la suite de ce récit inachevé, sept années de plus en CHSLD à s’épuiser à vieillir ainsi. Édith n’a pas quitté son compagnon pour autant. À son chevet quatre jours sur sept, elle médite leur existence à travers des anecdotes tantôt cocasses, tantôt tristes, toujours criantes de vérité. Avec lui, elle se laisse tenter par une lente dérive vers une existence dépourvue de vie. Mais… surgit un autre Michel, tout aussi anéanti qu’elle par la condition de sa compagne atteinte de la même terrible maladie depuis autant de temps. Cette rencontre inespérée, c’est le miracle, la lumière et la résurrection. C’est aussi un tabou que l’on garde sous le boisseau. Une apparente trahison que l’on préfère ne pas évoquer. Pourtant, n’est-ce pas parce qu’elle a rouvert la chambre d’amour qu’Édith fut à ce point présente pour son mari ? L’accompagnement d’un proche en CHSLD est difficile, cruel et pathétique. Il aura tout de même été pour l’auteure un temps d’une rare intensité, un appel à une transformation intérieure salvatrice. J’aurai seulement aimé met des mots sur tout ce que vivent les proches aidants sans le dire.

27.95$

Le Québec en camping. Nouvelle édition augmentée

Éditeur : De l’Homme

Plus de 190 terrains et des idées pour explorer 16 régions. La bible du camping revue et augmentée de 32 pages ! Marie-France Bornais s’est lancée de nouveau sur les routes du Québec pour dénicher d’autres coups de cœur dans le but de rééditer son guide. Ses pérégrinations aux quatre coins de la province et même aux îles-de-la-Madeleine lui ont permis de découvrir d’autres campings sympathiques notamment en Gaspésie, dans Charlevoix, dans Chaudière-Appalaches, sur la Côte-Nord et au Bas-Saint-Laurent, régions très fréquentées. La nouvelle édition comporte une mise à jour des blocs techniques relatifs à chaque établissement et vous renseigne sur le wifi, les sites à entrée/sortie directe, les services (eau, électricité, égouts, etc.), les installations (piscines, jeux d’eau, rampe de mise à l’eau, etc.), l’autorisation ou l’interdiction des chiens, etc. Pour chacune des régions, l’auteure suggère une multitude d’endroits à visiter (même en cas de pluie) et des sorties originales, en plus de vous renseigner sur les sentiers de randonnée et les pistes cyclables. Si vous aimez l’animation des campings familiaux ou au contraire la tranquillité des parcs nationaux, vous trouverez dans ce guide tous les renseignements nécessaires pour faire des virées incomparables et vivre des vacances heureuses.

29.95$

Hormidas

Éditeur : De l’Homme

La suite attendue du roman Eva, mettant cette fois en vedette le bel Hormidas, un héros plus grand que nature. Le récit commence en 1911, à la fin du tome précédent, au moment où Eva et son époux Hormidas se retrouvent enfin seuls dans leur maison de Saint-Vallier. Toute la retenue dont le jeune couple a fait preuve jusque-là n’a plus de raison d’être et le discret Hormidas se transforme en amant passionné. Véritable force tranquille, cet homme aimable devient le père dévoué de la petite Rosalie – la fille biologique de Victor et d’Anita, la sœur d’Eva –, et des enfants qui naîtront des liens sacrés du mariage : Aimé, le fils tant attendu, et les jumelles Aline et Alice. Le récit, prétexte à montrer le quotidien dans la campagne de Bellechasse au début du 20e siècle, est ponctué par les moments de complicité amoureuse entre Eva et son mari, par le désespoir de l’intrigante Anita, par les dérives du destin du sombre docteur Patry et par le retour de plusieurs personnages croisés dans le premier volume de la série, dont Ti-Zoune, le sympathique peddler.

19.95$

Sois toi et t’es belle

Éditeur : De l’Homme

Les confidences, à l’ombre des podiums, d’une reine de beauté. Devenue mannequin sur la scène internationale à l’âge de 19 ans, Ève Salvail a longtemps laissé les autres modeler son histoire et façonner son image. Égérie et muse de Jean-Paul Gaultier, se distinguant grâce à son tatouage de dragon et son crâne rasé, elle a défilé pour de prestigieux créateurs de mode, fait les couvertures de grands magazines et est apparue au cinéma dans des films comme The Fifth Element (1997), Celebrity (1998), Hostage (1999) et Zoolander (2001). Dans un style intime et dépouillé d’artifice, elle nous raconte son parcours professionnel et personnel, son histoire familiale, sa célébrité, son combat contre la dépendance et plusieurs autres de ses expériences hors du commun. On plonge avec elle dans cet univers à la fois inatteignable et vaguement familier pour y rencontrer successivement Ève Salvail, le personnage public, Ève, la petite fille et la femme en quête d’identité. Parsemé des illustrations à la fois sombres et lumineuses de l’ancienne top-modèle, Sois toi et t’es belle est une biographie inspirante qui nous pousse à être davantage nous-mêmes, tout en nous prouvant que la beauté n’est pas unique ou universelle !

29.95$

Vieillir avec panache

Éditeur : De l’Homme

Les clichés relatifs au vieillissement questionnés et déboulonnés les uns après les autres ! Les p’tits vieux par-ci, les p’tites vieilles par-là… Les gens âgés ne sont pas des petits. Véritable cri du cœur, ce livre trottait dans la tête de Jocelyne Robert depuis un bon moment. Elle l’a écrit en pleine pandémie de COVID 19 sous l’impulsion de l’indignation. Ces vieux et vieilles, parqués dans des centres hospitaliers et abandonnés, ou ces «jeunes vieux», prisonniers de leur résidence et infantilisés, elle les connaît et les fréquente assidûment. Elle sait de quoi elle parle. Comment pouvons-nous, collectivement, considérer cette tranche de la population comme une sous-catégorie plus ou moins inutile et accepter de la voir sujette à la ségrégation, si ce n’est à la détestation, hors-jeu dans ce monde du « tout lisse », du tout instagrammable ? Avec sa verve habituelle, son sens de la formule, son œil acéré, Jocelyne Robert nous aide à comprendre pourquoi la vieillesse nous épouvante, à changer le regard que nous portons sur les plus vieux de notre société. Plus encore, elle leur propose, à eux, de changer la perception qu’ils ont d’eux-mêmes. En bref, elle invite carrément à «révolutionner la vieillesse». Sous un regard bienveillant mais sans complaisance, elle donne à voir et à créer un âge de toutes les libertés, de l’érotisme retrouvé, de l’instant présent, des solitudes glorieuses, des tendres et désirables visages parcheminés.

21.95$

La maison d’édition et ses auteur.e.s en images

Les activités de nos auteurs au Salon du livre

Pour nous joindre

De l’Homme