0

Carnet du visiteur

Carnet du visiteur

819 376-5308
info@sltr.qc.ca

S'enregister Mot de passe oublé?
{{ loginform.error }}
Se connecter
{{ registerform.error }}
Se connecter
{{ forgotform.error }}

Votre carnet

Imprimer mon carnet Enregistrer mon carnet en format pdf Déconnexion

Avez-vous aimé votre visite?

Faites-nous part de votre appréciation en remplissant ce court sondage et courez la chance de gagner des livres en cadeau!

Les Éditions GID

Les Éditions GID publient des ouvrages visant à faire connaître l’histoire du Québec par le biais de ses régions et de ses gens, ainsi que le patrimoine naturel et bâti de la province. Ayant à cœur de rendre l’histoire accessible à un large public, elles misent sur la qualité du contenu et du contenant en privilégiant, entre autres, l’élément iconographique et la qualité de la présentation graphique. Leurs livres se distinguent en usant à la fois du texte et de la photographie ancienne ou contemporaine. Il importe aussi de mentionner que Les Éditions GID se font un point d’honneur de permettre à de nouveaux auteurs de publier pour la première fois comme elles publient avec enthousiasme des auteurs chevronnés passionnés par l’histoire et le patrimoine québécois.

À découvrir au Salon du livre

Histoire

Ma voisine dérange, Portraits de femmes d’un autre siècle, volume 2

Michèle Gélinas

Agathe, Charlotte, Éléonore, Isabelle, Rose, Sophie et plusieurs autres furent des voisines dérangeantes. Afin de nourrir leurs enfants, obtenir justice, s’exprimer ou s’épanouir, elles ont dérogé des us et coutumes, parfois même transgressé des lois, et ainsi ébranlé leur entourage. Ces femmes ont vécu pendant la période coloniale anglaise sur le territoire nord-saint-pierrais (de Trois-Rivières à Maskinongé en Mauricie) et ont perturbé mari, parenté, curé, voisins et, quelques fois, un village entier. Cette suite de Ma voisine dérange, portraits de femmes d’un autre siècle (2012) présente des situations inédites tout aussi captivantes que celles de leurs consœurs du premier volume.

Ma voisine dérange, Portraits de femmes d’un autre siècle, volume 2

Éditeur : Les Éditions GID

Agathe, Charlotte, Éléonore, Isabelle, Rose, Sophie et plusieurs autres furent des voisines dérangeantes. Afin de nourrir leurs enfants, obtenir justice, s’exprimer ou s’épanouir, elles ont dérogé des us et coutumes, parfois même transgressé des lois, et ainsi ébranlé leur entourage. Ces femmes ont vécu pendant la période coloniale anglaise sur le territoire nord-saint-pierrais (de Trois-Rivières à Maskinongé en Mauricie) et ont perturbé mari, parenté, curé, voisins et, quelques fois, un village entier. Cette suite de Ma voisine dérange, portraits de femmes d’un autre siècle (2012) présente des situations inédites tout aussi captivantes que celles de leurs consœurs du premier volume.

29.95$
Histoire

Vistemboirs (objets insolites)

André Escojido

Voici un ouvrage qui rassemble pêlemêle, comme dans un musée imaginaire, 150 objets témoins insolites toujours chargés de civilisation et d’histoire que l’auteur appelle vistemboirs. Ces objets de curiosité proviennent du Québec et d’ailleurs. Ils sont présentés pour inviter à la découverte, sur la page de droite se trouve le vistemboir et sur la page de gauche son nom et l’explication de son usage. Saurez-vous démasquer le trusquin du sellier, l’oiseau de la couturière ou la saucissonneuse du charcutier ? Le sociologue et collectionneur André Escojido serait ravi d’avoir atteint son but de vulgarisateur.

Essai Spiritualité / Religion

Un trésor bien gardé, Les femmes et la mystique

Marie-Hélène Naud

Bien que la mystique traverse toutes les cultures et les religions, elle demeure méconnue d’une grande partie de la population. Qu’est-ce que la mystique? Elle se définit comme l’union intime de l’âme au Divin. Dans le présent catalogue d’exposition, Marie-Hélène Naud présente quinze femmes mystiques appartenant à des cultures et à des époques différentes, dont, entre autres, Thérèse d’Avila, Yéshé Tsogyal, Mīrābāī et Etty Hillesum. Afin de faire connaître ce qu’est la mystique et qui sont ces femmes exceptionnelles, elle a regroupé des extraits de leurs écrits, leur biographie, ainsi qu’une description des œuvres les illustrant. L’auteure aborde certains concepts et thèmes dont ces femmes traitent dans leur poésie et leurs témoignages. Elle souligne aussi les particularités de leur cheminement et leur personnalité à travers la narration de leur vie. Enfin, elle analyse brièvement l’iconographie des œuvres qui les représentent. Dans cet ouvrage, l’art permet de mettre en valeur la mystique. Ainsi, tant la poésie, la peinture, la sculpture que des références à la musique ont été intégrées dans l’exposition à cette fin. L’auteure fait ressortir cinq thèmes, qui reviennent souvent dans les écrits des femmes mystiques, afin de structurer l’exposition et de regrouper les femmes entre elles : la mort, l’abîme, l’union, l’amour et l’ivresse. Le lecteur pourra ainsi cheminer avec ces quinze femmes et découvrir ce parcours fascinant qu’est celui de la mystique! Livre en lien avec l’exposition présentée au Musée des cultures du monde, Nicolet (Québec) du 27 janvier au 29 mai 2022.

Essai Histoire

Fernand Gagnon reporter et rédacteur en chef du quotidien Le Nouvelliste de Trois-Rivières

Pierre Gagnon

Un premier volet de ce livre regroupe des textes rédigés sous le pseudonyme de Max, diminutif de Maxence, billettiste au quotidien Le Nouvelliste. Un deuxième volet réunit une sélection des textes que Fernand Gagnon rédige et signe de son nom ou tout simplement de ses initiales FG. Durant la période 1964 1965, le rédacteur en chef du Nouvelliste produit de nombreux textes d’opinion en lien avec l’actualité régionale, nationale et internationale. Et du nombre de ces articles, soixante et un textes, au sujet entre autres de la cité trifluvienne, de la politique, du journalisme, des arts et des lettres ont été recueillis pour les joindre aux propos de Max. Relire les propos de Max et les écrits de Fernand Gagnon, c’est revisiter notre histoire régionale, au temps de la Révolution tranquille chez nous, au commencement de la rénovation urbaine, à l’époque du grand projet d’un pont sur le Saint-Laurent, aux premiers jours de la création d’un parc industriel et portuaire en face de Trois-Rivières ; c’est découvrir à rebours le miracle de la fabrication d’un journal quotidien, en ces temps encore héroïques ; c’est se remémorer la somme colossale des efforts chaque jour recommencés alors, pour produire Le Nouvelliste ; c’est rappeler à la mémoire les réflexions d’un journaliste de la presse régionale qui a magnifiquement personnifié son époque.

Essai Histoire

Curiosités de Trois-Rivières

Yannick Gendron Alain Gervais Pierre Lahoud

Selon les dictionnaires, la curiosité est la qualité de quelque chose d’étrange, d’original, de bizarre ; c’est ce qui retient l’attention, l’intérêt ; c’est une tendance qui porte à apprendre, à s’informer, à connaître des choses nouvelles. La collection « CURIOSITÉS » publiée par Les Éditions GID s’inscrit dans cet esprit. Elle présente des sujets insolites de différentes régions du Québec. Chaque numéro s’intéresse à l’histoire d’un lieu souvent méconnue, parfois oubliée, mais toujours d’intérêt, afin de garder en mémoire l’identité régionale. Ce douzième numéro est consacré à Trois-Rivières, deuxième plus vieille fondation de la Nouvelle-France, lieu d’importance qui fait le lien entre Québec et Montréal depuis des siècles, endroit symbolique puisqu’il est associé au commerce des fourrures, à l’exploitation des forges du Saint-Maurice puis à la période glorieuse de l’industrie forestière et de l’implantation de papetières. Aujourd’hui, Trois-Rivières se démarque par son dynamisme et son développement à la fois économique et culturel. Devenue la capitale de la poésie du Québec, elle met également en valeur son passé et ne cesse de s’embellir. Pas étonnant qu’il ait été relativement facile de trouver 100 curiosités pour la faire mieux connaitre et révéler des trésors cachés. Elle est une ville du fleuve située au confluent de la rivière Saint-Maurice. Cette rivière constitue en elle-même une curiosité puisque c’est sa configuration trompeuse qui a donné son nom à la ville par la présence de deux îles qui forment à son embouchure un petit delta créant l’apparence de trois rivières. Parmi ces curiosités, vous découvrirez certes des choses oubliées ou inconnues même si nous les côtoyons parfois de façon quotidienne sans nécessairement les remarquer. Nous vous convions donc à la découverte de cette petite histoire faite à la fois de détails et d’évidences. Ces témoins du passé qui enrichissent nos connaissances d’un beau milieu de vie qu’est Trois-Rivières.

Ma voisine dérange, Portraits de femmes d’un autre siècle, volume 2

Éditeur : Les Éditions GID

Agathe, Charlotte, Éléonore, Isabelle, Rose, Sophie et plusieurs autres furent des voisines dérangeantes. Afin de nourrir leurs enfants, obtenir justice, s’exprimer ou s’épanouir, elles ont dérogé des us et coutumes, parfois même transgressé des lois, et ainsi ébranlé leur entourage. Ces femmes ont vécu pendant la période coloniale anglaise sur le territoire nord-saint-pierrais (de Trois-Rivières à Maskinongé en Mauricie) et ont perturbé mari, parenté, curé, voisins et, quelques fois, un village entier. Cette suite de Ma voisine dérange, portraits de femmes d’un autre siècle (2012) présente des situations inédites tout aussi captivantes que celles de leurs consœurs du premier volume.

29.95$

Vistemboirs (objets insolites)

Éditeur : Les Éditions GID

Voici un ouvrage qui rassemble pêlemêle, comme dans un musée imaginaire, 150 objets témoins insolites toujours chargés de civilisation et d’histoire que l’auteur appelle vistemboirs. Ces objets de curiosité proviennent du Québec et d’ailleurs. Ils sont présentés pour inviter à la découverte, sur la page de droite se trouve le vistemboir et sur la page de gauche son nom et l’explication de son usage. Saurez-vous démasquer le trusquin du sellier, l’oiseau de la couturière ou la saucissonneuse du charcutier ? Le sociologue et collectionneur André Escojido serait ravi d’avoir atteint son but de vulgarisateur.

49.95$

Un trésor bien gardé, Les femmes et la mystique

Éditeur : Les Éditions GID

Bien que la mystique traverse toutes les cultures et les religions, elle demeure méconnue d’une grande partie de la population. Qu’est-ce que la mystique? Elle se définit comme l’union intime de l’âme au Divin. Dans le présent catalogue d’exposition, Marie-Hélène Naud présente quinze femmes mystiques appartenant à des cultures et à des époques différentes, dont, entre autres, Thérèse d’Avila, Yéshé Tsogyal, Mīrābāī et Etty Hillesum. Afin de faire connaître ce qu’est la mystique et qui sont ces femmes exceptionnelles, elle a regroupé des extraits de leurs écrits, leur biographie, ainsi qu’une description des œuvres les illustrant. L’auteure aborde certains concepts et thèmes dont ces femmes traitent dans leur poésie et leurs témoignages. Elle souligne aussi les particularités de leur cheminement et leur personnalité à travers la narration de leur vie. Enfin, elle analyse brièvement l’iconographie des œuvres qui les représentent. Dans cet ouvrage, l’art permet de mettre en valeur la mystique. Ainsi, tant la poésie, la peinture, la sculpture que des références à la musique ont été intégrées dans l’exposition à cette fin. L’auteure fait ressortir cinq thèmes, qui reviennent souvent dans les écrits des femmes mystiques, afin de structurer l’exposition et de regrouper les femmes entre elles : la mort, l’abîme, l’union, l’amour et l’ivresse. Le lecteur pourra ainsi cheminer avec ces quinze femmes et découvrir ce parcours fascinant qu’est celui de la mystique! Livre en lien avec l’exposition présentée au Musée des cultures du monde, Nicolet (Québec) du 27 janvier au 29 mai 2022.

22.95$

Fernand Gagnon reporter et rédacteur en chef du quotidien Le Nouvelliste de Trois-Rivières

Éditeur : Les Éditions GID

Un premier volet de ce livre regroupe des textes rédigés sous le pseudonyme de Max, diminutif de Maxence, billettiste au quotidien Le Nouvelliste. Un deuxième volet réunit une sélection des textes que Fernand Gagnon rédige et signe de son nom ou tout simplement de ses initiales FG. Durant la période 1964 1965, le rédacteur en chef du Nouvelliste produit de nombreux textes d’opinion en lien avec l’actualité régionale, nationale et internationale. Et du nombre de ces articles, soixante et un textes, au sujet entre autres de la cité trifluvienne, de la politique, du journalisme, des arts et des lettres ont été recueillis pour les joindre aux propos de Max. Relire les propos de Max et les écrits de Fernand Gagnon, c’est revisiter notre histoire régionale, au temps de la Révolution tranquille chez nous, au commencement de la rénovation urbaine, à l’époque du grand projet d’un pont sur le Saint-Laurent, aux premiers jours de la création d’un parc industriel et portuaire en face de Trois-Rivières ; c’est découvrir à rebours le miracle de la fabrication d’un journal quotidien, en ces temps encore héroïques ; c’est se remémorer la somme colossale des efforts chaque jour recommencés alors, pour produire Le Nouvelliste ; c’est rappeler à la mémoire les réflexions d’un journaliste de la presse régionale qui a magnifiquement personnifié son époque.

39.95$

Curiosités de Trois-Rivières

Éditeur : Les Éditions GID

Selon les dictionnaires, la curiosité est la qualité de quelque chose d’étrange, d’original, de bizarre ; c’est ce qui retient l’attention, l’intérêt ; c’est une tendance qui porte à apprendre, à s’informer, à connaître des choses nouvelles. La collection « CURIOSITÉS » publiée par Les Éditions GID s’inscrit dans cet esprit. Elle présente des sujets insolites de différentes régions du Québec. Chaque numéro s’intéresse à l’histoire d’un lieu souvent méconnue, parfois oubliée, mais toujours d’intérêt, afin de garder en mémoire l’identité régionale. Ce douzième numéro est consacré à Trois-Rivières, deuxième plus vieille fondation de la Nouvelle-France, lieu d’importance qui fait le lien entre Québec et Montréal depuis des siècles, endroit symbolique puisqu’il est associé au commerce des fourrures, à l’exploitation des forges du Saint-Maurice puis à la période glorieuse de l’industrie forestière et de l’implantation de papetières. Aujourd’hui, Trois-Rivières se démarque par son dynamisme et son développement à la fois économique et culturel. Devenue la capitale de la poésie du Québec, elle met également en valeur son passé et ne cesse de s’embellir. Pas étonnant qu’il ait été relativement facile de trouver 100 curiosités pour la faire mieux connaitre et révéler des trésors cachés. Elle est une ville du fleuve située au confluent de la rivière Saint-Maurice. Cette rivière constitue en elle-même une curiosité puisque c’est sa configuration trompeuse qui a donné son nom à la ville par la présence de deux îles qui forment à son embouchure un petit delta créant l’apparence de trois rivières. Parmi ces curiosités, vous découvrirez certes des choses oubliées ou inconnues même si nous les côtoyons parfois de façon quotidienne sans nécessairement les remarquer. Nous vous convions donc à la découverte de cette petite histoire faite à la fois de détails et d’évidences. Ces témoins du passé qui enrichissent nos connaissances d’un beau milieu de vie qu’est Trois-Rivières.

29.95$

La maison d’édition et ses auteur.e.s en images

Pour nous joindre

Les Éditions GID

1005, avenue Saint-Jean-Baptiste, local 117
Québec, Québec, G2E 5L1
418 877-3666
editions@leseditionsgid.com
https://leseditionsgid.com/accueil.html