0

Carnet du visiteur

Carnet du visiteur

819 376-5308
info@sltr.qc.ca

S'enregister Mot de passe oublé?
{{ loginform.error }}
Se connecter
{{ registerform.error }}
Se connecter
{{ forgotform.error }}

Votre carnet

Imprimer mon carnet Enregistrer mon carnet en format pdf Déconnexion

Avez-vous aimé votre visite?

Faites-nous part de votre appréciation en remplissant ce court sondage et courez la chance de gagner des livres en cadeau!

Québec Amérique

Depuis 1974, Québec Amérique propose des albums, romans, essais novateurs et captivants, des références fondamentales et des biographies de personnalités qui ont fait marque. Véritable maison d’édition de mots et d’images, elle est devenue avec les années une institution culturelle où la rigueur et l’originalité sont des points d’attache.

À découvrir au Salon du livre

Biographie / Récit Littérature LGBTQ+

Pleurer au fond des mascottes

Simon Boulerice

Pourquoi Simon sourit-il autant? Et que cache-t-il derrière ce sourire? Que camouflent les costumes de mascotte qu’il emprunte ou les masques qu’il revêt? D’où lui viennent cette légèreté, cette juvénilité? C'est à ces questions que Simon tente de répondre, en revisitant l'arrivée lumineuse du théâtre dans sa vie. L'auteur se dévoile et se donne sans demi-mesure. Avec une gravité qui prend aux tripes... mais avec le sourire. – Mais Simon, tu dis tout. Garde-toi une petite gêne, pour l’amour. – J’ai envie de tout dire. En fait, j’ai besoin de tout dire. J’essaie de mieux me cerner. J’ai l’air transparent, mais je suis insaisissable comme une pile d’acétates.

Pleurer au fond des mascottes

Éditeur : Québec Amérique

Pourquoi Simon sourit-il autant? Et que cache-t-il derrière ce sourire? Que camouflent les costumes de mascotte qu’il emprunte ou les masques qu’il revêt? D’où lui viennent cette légèreté, cette juvénilité? C'est à ces questions que Simon tente de répondre, en revisitant l'arrivée lumineuse du théâtre dans sa vie. L'auteur se dévoile et se donne sans demi-mesure. Avec une gravité qui prend aux tripes... mais avec le sourire. – Mais Simon, tu dis tout. Garde-toi une petite gêne, pour l’amour. – J’ai envie de tout dire. En fait, j’ai besoin de tout dire. J’essaie de mieux me cerner. J’ai l’air transparent, mais je suis insaisissable comme une pile d’acétates.

19.95$
Biographie / Récit Roman

Quand il fait triste Bertha chante

Rodney Saint-Éloi

Dans ce récit admirablement écrit, l’auteur rend hommage à sa mère, Bertha. Cette grande dame noire à l’énergie et à la générosité exemplaires, « amoureuse de l’amour », vient de mourir. Rodney, son fils aîné, raconte l’enfance bleue au pays natal, leur chemin d’exil, elle à New York, lui à Montréal. Le fils dialogue avec la mère. Lui, il est celui qui a grandi sous la dictature, qui rêvait d’être écrivain et qui parvient à mettre des mots sur la colère, la peine, la joie, le courage et l’amour. Elle, elle est la mère qui porte la mémoire du « pays-pourri » et la lumière de l’espoir. La parole de Bertha, poignante et belle, fait entendre la musique et la dignité de cet art d’être mère.

Roman

L’échéance

Raymond Cloutier

En couple depuis dix ans, Véronique, trente-sept ans, et Robert, soixante-dix ans, savent bien chacun de leur côté que la rupture est inévitable. Ils se sont aimés follement, mais rien ne va plus entre eux. Un fossé immense les sépare. La différence d’âge a fini par les rattraper et ils sont incapables de se le dire en face, incapables d’affronter leur réalité. Jusqu’à quand vivront-ils dans le déni, dans le mensonge? Jusqu’où iront-ils pour s’arracher l’un à l’autre? L’échéance nous fait pénétrer tour à tour dans la tête de l’homme et de la femme, avec un remarquable doigté. Deux visions du monde, deux visions de l’amour prennent forme. Deux générations se confrontent. Et les secrets sortent du placard. Troublant.

Roman Roman historique

L’Étonnante Destinée de Pierre Boucher

Nicole Lavigne

Nouvelle-France, 1635. Rien ne va dans la jeune colonie. L’immigration se fait au compte-gouttes, les familles vivent dans la peur constante des attaques iroquoises, il manque de soldats et de filles à marier, les prêtres ont du mal à évangéliser les Hurons et les sévices qu’ils subissent lorsqu’ils tombent aux mains de l’ennemi font frémir toute la population. C’est dans ce contexte qu’arrive Pierre Boucher avec sa famille. Aux côtés des Jésuites en Huronie, le jeune homme apprend les langues autochtones et, quatre ans plus tard, devient soldat, menant aussi une quête amoureuse ardue dans l’espoir de trouver enfin une épouse. Son talent en fait vite un caporal, interprète et négociateur officiel auprès des nations ennemies, puis capitaine de Trois-Rivières, où il s’établit. Sur ordre du gouverneur de la Nouvelle-France, il doit pourtant tout délaisser à l’automne 1661 pour aller plaider la cause de la colonie en détresse auprès de Louis XIV et lui demander des secours. Introduit à la Cour du roi, Pierre découvre une vie mondaine et frivole à souhait, une vie d’apparat à mille lieues de celles des habitants de la Nouvelle-France, mais aussi du peuple français réduit à la misère. Cet homme humble et digne réussira-t-il à sauver son pays? Voici l’histoire incroyable du fondateur de Boucherville, à la fois récit et roman historique, où l’on brosse le tableau foisonnant de la Nouvelle-France à l’époque où elle était laissée à elle-même, de même que celui du théâtre burlesque de la Cour du plus grand roi de France.

Roman

La géographie du bonheur

Véronique Marcotte

« Il est impossible de délimiter la géographie du bonheur. Chacun sa cartographie. » Après avoir assisté sa femme dans son suicide, Jaco découvre que celle-ci a longtemps mené une double vie : il y a quatorze ans en Haïti, Marine a mis au monde Clara. Avec une vieille amie bienfaitrice, Jaco quitte Montréal pour se rendre sur place afin de découvrir la vérité sur sa femme et pour remettre à Clara l’héritage qui lui est dû. Mais à son arrivée, la jeune fille a disparu. Au contact de l’entourage de Clara, Jaco en apprendra davantage sur l’adolescente. Il fera aussi la connaissance d’une écrivaine québécoise en résidence d’écriture en Haïti, madame V., qui a pris Clara en affection et décidé d’écrire son histoire. Cette histoire à la fois tragique et lumineuse, profondément humaine, constitue la trame de La géographie du bonheur. Un roman d’une grande maîtrise littéraire qui va droit au coeur.

Pleurer au fond des mascottes

Éditeur : Québec Amérique

Pourquoi Simon sourit-il autant? Et que cache-t-il derrière ce sourire? Que camouflent les costumes de mascotte qu’il emprunte ou les masques qu’il revêt? D’où lui viennent cette légèreté, cette juvénilité? C'est à ces questions que Simon tente de répondre, en revisitant l'arrivée lumineuse du théâtre dans sa vie. L'auteur se dévoile et se donne sans demi-mesure. Avec une gravité qui prend aux tripes... mais avec le sourire. – Mais Simon, tu dis tout. Garde-toi une petite gêne, pour l’amour. – J’ai envie de tout dire. En fait, j’ai besoin de tout dire. J’essaie de mieux me cerner. J’ai l’air transparent, mais je suis insaisissable comme une pile d’acétates.

19.95$

Quand il fait triste Bertha chante

Éditeur : Québec Amérique

Dans ce récit admirablement écrit, l’auteur rend hommage à sa mère, Bertha. Cette grande dame noire à l’énergie et à la générosité exemplaires, « amoureuse de l’amour », vient de mourir. Rodney, son fils aîné, raconte l’enfance bleue au pays natal, leur chemin d’exil, elle à New York, lui à Montréal. Le fils dialogue avec la mère. Lui, il est celui qui a grandi sous la dictature, qui rêvait d’être écrivain et qui parvient à mettre des mots sur la colère, la peine, la joie, le courage et l’amour. Elle, elle est la mère qui porte la mémoire du « pays-pourri » et la lumière de l’espoir. La parole de Bertha, poignante et belle, fait entendre la musique et la dignité de cet art d’être mère.

24.95$

L’échéance

Éditeur : Québec Amérique

En couple depuis dix ans, Véronique, trente-sept ans, et Robert, soixante-dix ans, savent bien chacun de leur côté que la rupture est inévitable. Ils se sont aimés follement, mais rien ne va plus entre eux. Un fossé immense les sépare. La différence d’âge a fini par les rattraper et ils sont incapables de se le dire en face, incapables d’affronter leur réalité. Jusqu’à quand vivront-ils dans le déni, dans le mensonge? Jusqu’où iront-ils pour s’arracher l’un à l’autre? L’échéance nous fait pénétrer tour à tour dans la tête de l’homme et de la femme, avec un remarquable doigté. Deux visions du monde, deux visions de l’amour prennent forme. Deux générations se confrontent. Et les secrets sortent du placard. Troublant.

24.95$

L’Étonnante Destinée de Pierre Boucher

Éditeur : Québec Amérique

Nouvelle-France, 1635. Rien ne va dans la jeune colonie. L’immigration se fait au compte-gouttes, les familles vivent dans la peur constante des attaques iroquoises, il manque de soldats et de filles à marier, les prêtres ont du mal à évangéliser les Hurons et les sévices qu’ils subissent lorsqu’ils tombent aux mains de l’ennemi font frémir toute la population. C’est dans ce contexte qu’arrive Pierre Boucher avec sa famille. Aux côtés des Jésuites en Huronie, le jeune homme apprend les langues autochtones et, quatre ans plus tard, devient soldat, menant aussi une quête amoureuse ardue dans l’espoir de trouver enfin une épouse. Son talent en fait vite un caporal, interprète et négociateur officiel auprès des nations ennemies, puis capitaine de Trois-Rivières, où il s’établit. Sur ordre du gouverneur de la Nouvelle-France, il doit pourtant tout délaisser à l’automne 1661 pour aller plaider la cause de la colonie en détresse auprès de Louis XIV et lui demander des secours. Introduit à la Cour du roi, Pierre découvre une vie mondaine et frivole à souhait, une vie d’apparat à mille lieues de celles des habitants de la Nouvelle-France, mais aussi du peuple français réduit à la misère. Cet homme humble et digne réussira-t-il à sauver son pays? Voici l’histoire incroyable du fondateur de Boucherville, à la fois récit et roman historique, où l’on brosse le tableau foisonnant de la Nouvelle-France à l’époque où elle était laissée à elle-même, de même que celui du théâtre burlesque de la Cour du plus grand roi de France.

27.95$

La géographie du bonheur

Éditeur : Québec Amérique

« Il est impossible de délimiter la géographie du bonheur. Chacun sa cartographie. » Après avoir assisté sa femme dans son suicide, Jaco découvre que celle-ci a longtemps mené une double vie : il y a quatorze ans en Haïti, Marine a mis au monde Clara. Avec une vieille amie bienfaitrice, Jaco quitte Montréal pour se rendre sur place afin de découvrir la vérité sur sa femme et pour remettre à Clara l’héritage qui lui est dû. Mais à son arrivée, la jeune fille a disparu. Au contact de l’entourage de Clara, Jaco en apprendra davantage sur l’adolescente. Il fera aussi la connaissance d’une écrivaine québécoise en résidence d’écriture en Haïti, madame V., qui a pris Clara en affection et décidé d’écrire son histoire. Cette histoire à la fois tragique et lumineuse, profondément humaine, constitue la trame de La géographie du bonheur. Un roman d’une grande maîtrise littéraire qui va droit au coeur.

24.95$

Pour nous joindre

Québec Amérique

7240, rue Saint-Hubert
Montréal, Québec, H2R 2N1
514-499-3000
info@quebec-amerique.com
https://www.quebec-amerique.com/